Histoire de lignes oubliées...

Ligne de Carnoules à Gardanne

Caractéristiques de la ligne

Type :
Intérêt général
Écartement :
Voie normale
Longueur :
78,760 km
Nombre de voies :
Voie unique
Numéro de la ligne :
947 000
Déclivités maximales :
16 mm/m vers Gardanne, 15 mm/m vers Carnoules
Concessionnaire :
Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée

Historique de la ligne

Déclaration d'utilité publique :
Carnoules - Gardanne :28/04/1869
Concession :
Carnoules - Gardanne :18/07/1868, approuvée le 28/04/1869
Ouverture :
Trets - Gardanne :15/10/1877
Carnoules - Trets :29/11/1880
Fermeture aux voyageurs :
Carnoules - Gardanne :18/04/1939
Fermeture aux marchandises :
Saint-Maximim - Trets :30/12/1980
Brignoles - Saint-Maximim :1984
Trets - La Barque-Fuveau :vers 1986
Carnoules - Brignoles :janvier 1990
État actuel de la ligne :
Carnoules - La Barque-Fuveau :inexploitée
La Barque-Fuveau - Gardanne :service marchandises

Notes complémentaires

Réouverture aux voyageurs

Depuis le début des années 2000, la réouverture de la ligne aux voyageurs est évoquée. Diverses études ont été menées suivant différents scénarios : réouverture partielle ou totale, réouverture par étapes (jusqu'en 2040 !), électrification de la ligne, etc. Toutefois, les résultats des études rendus en 2014 ne laissent pas de grand espoir quant à la réouverture de la ligne. Elle reste cependant régulièrement évoquée par certains élus.

Maintien pour le Ministère de la Défense

Bien que neutralisée entre Carnoules et Peynier-Rousset, la ligne a été régulièrement entretenue du fait de son caractère stratégique. Elle était occasionnellement utilisée pour la circulation de trains militaires en provenance ou à destination du Camp de La Motte-Roseline (quelques fois par an). Cette situation a perduré jusqu'à la fin de l'année 2018, date à laquelle le Ministère de la Défense a indiqué à SNCF Réseau ne plus vouloir utiliser la ligne. SNCF Réseau a alors décidé d'arrêter son entretien courant et en a interdit l'accès à compter du 1er janvier 2019 (interdiction finalement levée le 14 février 2019). Le 30 septembre 2019, le Ministère de la Défense confirme qu'il ne souhaite plus utiliser la ligne. Son caractère stratégique lui est donc retiré le 18 octobre 2019, ce qui laisse présager une fermeture définitive de la ligne et un possible déclassement.

Usage touristique

Fondée en 1994, l’Association du Train Touristique du Centre Var exploite un train touristique depuis août 2001 entre Carnoules (Les Platanes) et Brignoles. Son avenir reste dépendant de celui de la ligne édictée ci-dessus. La convention qui liait l'association à la SNCF s'est terminée le 30 juillet 2019.

Un vélo-rail est également exploité entre Saint-Maximin et Pourcieux. Mais comme pour le train touristique, l'exploitation cessera fin 2019 faute de renouvellement de l'autorisation de circulation sur la ligne.

Les gares

Carnoules (0,000) > Besse (5,222) > Sainte-Anastasie (9,0xx) > Forcalqueiret-Garéoult (12,7xx) > Camps-les-Brignoles (18,0xx) > Brignoles (23,725) > Les Censies (28,516) > Tourves (36,038) > Saint-Maximin (42,304) > Pourcieux (49,911) > Pourrières (55,0xx) > Trets (59,110) > Peynier-Rousset (64,247) > Château-l'Arc (66,6xx) > La Barque-Fuveau (70,845) > Meyreuil (74,5xx) > Gardanne (78,760)

Sites à visiter

Bibliographie

Mise à jour : 18 novembre 2019